Meetup W3C de Lyon

Lundi 28 Octobre avait lieu à Lyon le W3C meetup. Le principe est simple, le w3c prend l’avion avec quelques uns de ses développeurs et speakers et débarque pour faire une série de mini talks sur le web. Organisé en partenariat avec le Grand Lyon, des startups du coin étaient aussi conviées à présenter leurs produits en essayant de les lier, au moins vaguement au web.

Premier bon point pour les locaux, dans l’hôtel de ville, ce qui a quand même autrement plus la classe que le bar ou l’école du coin! Par contre, pas de chaises prévues, tout le monde s’assoit par terre, pendant que les speakers se préparent pour leurs 5 à 10 minutes de talk.

On commence avec ohmytoast, une startup lyonnaise, qui propose une solution pour enrichir vos photos avec des métadonnées, du web semantique, pour créer des albums avec un sens. Le concept a l’air sympa, niveau techno, l’équipe se repose sur html5, css3 et Apache Camel pour la partie serveur.

Le deuxième talk, extrêmement court, était pour moi le plus intéressant de la soirée. En 3 minutes, Rudy Rigot nous montre l’histoire du webdesign et l’intérêt du responsive design. Prenez deux minutes pour voir ses slides, et jouer avec le resize, ca vaut le détour.

Vient ensuite, Eric Daspet qui présente Tea, une solution de lecture d’ebook dans le navigateur, qui repose donc uniquement sur des technos web. Le choix full web du reader n’a pas été simple, mais Eric voit de nombreux avantages (navigateurs présents sur tous les devices, pas de frais liés à Apple ou Google) malgré quelques inconvénients (moins de performances, pas de présence sur les marketplaces). Tea est encore en phase de développement, à revoir dans quelques mois donc.

Viennent ensuite des speakers W3C qui présentent les nouveautés HTML5. Mais bon, ça commence à sentir le réchauffé avec les différentes balises video, audio… Rien d’exceptionnel. Deux développeurs de Mozilla font une démo d’un jeu 3D qui tourne dans Firefox 16 : ils ont développé le jeu en interne (un quake-like) en C++ et un compilateur transpile le code en JS. Ils prédisent donc que de vrais jeux vont voir le jour dans le navigateur dans les prochaines années. Ils montrent également une fonction de login dans le navigateur qui permet de partager facilement des pages avec ses amis par tchat.

Les mêmes développeurs enchaînent ensuite sur une démo de Firefox OS, un OS full html, qui vise les plateformes mobiles. C’est en version très très alpha, avec peu de téléphones qui fonctionnent. Un market sera disponible, les applications étant des pur webapps, avec un packaging léger (un peu comme les webapps Chrome, un fichier json servant à la description de l’application). Des apis supplémentaires ont bien sûr été développées pour accéder à l’appareil photo, passer des appels, etc… Ces apis ont été soumises au W3C pour devenir un jour des standards accessibles dans le navigateur.

Un speaker vient ensuite parler des hyperdevices, autrement dit connecter plusieurs devices avec plusieurs technologies (websockets, réalité augmentée, web sémantique…) et propose quelques démos sympathiques mais souvent déjà vues (dessiner sur un téléphone et afficher le résultat en temps réel sur son écran de laptop…).

Dernière partie, sur les nouveautés du W3C. La seule notable est présentée par Lea Verrou, nouvelle arrivée au W3C, qui nous parle du sitee WebPlatform.org sorti ce mois-ci. L’ambition du site est de devenir la référence en matière de documentation sur les technologies web. Il devrait notamment être enrichi et traduit dans les prochaines semaines et, à terme, une API sera disponible pour permettre aux outils comme les IDEs de récupérer cette documentation.

La soirée se termine avec un buffet excellent qui permet de discuter avec les nombreux participants et quelques speakers. Pour un développeur web qui se tient un peu au courant de l’actualité, ce n’était pas une soirée extrêmement palpitante, mais elle a le mérite d’exister et d’amener quelques noms connus du W3C en France. Et puis le buffet était vraiment bien!

À propos de Cédric Exbrayat

Cédric Exbrayat, développeur et fondateur Ninja Squad, se réunit avec ses semblables régulièrement que ce soit au Lyon JUG ou à Mix-it, dont il est le fondateur. Java et JS for food and fun.

Publié le 30/10/2012, dans Conference, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. et on était ravis de vous accueillir à l’hôtel de ville

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :